jeudi 15 décembre 2016

PERFECT WEEK - JEUDI 15 DECEMBRE

 Jeudi 15/12 : Effort : La chanson parfaite que l’on écoute le jeudi soir, au moment où l’on effectue ce footing hebdomadaire qui nous donne bonne conscience.

 SPRINGSTEEN "FURTHER ON (UP THE ROAD)"

http://www85.zippyshare.com/v/iB8dne55/file.html





We gotta get out while we're young, 'cause tramps like us, baby we were born to run. C'était facile, évident, imparable. Mais oui. Mais non. D'abord parce que je ne cède pas toujours à la facilité. Ensuite parce que j'aime bien faire le malin, vous m'attendiez là, je suis ailleurs, je vous ai bien eus. Ah lui alors il nous étonne à chaque fois, bah oui ça flatte mon ego et ça fait les affaires de mon psy. Enfin, parce que j'ai une bonne raison. Si, si je vous jure, une vraie de vraie bonne raison imparable, un truc en béton massif, avec armatures en acier trempé, qui résistera aux dix prochains holocaustes nucléaires. Je cours.

Attention hein. Au risque d'être hors-sujet aujourd'hui, je cours mais pas le jeudi soir. Je cours plutôt le midi en semaine et le matin le week-end. Question de planning, c'est le genre de truc que tu cases quand tu peux pas toujours quand tu veux. Mais ce qui compte c'est que je cours toujours en musique. Sinon je ne cours pas, c'est comme ça. En musique sinon no way, ça se passera sans moi. Et comme je cours seul, ça se passera pas du tout. En musique donc.

Autant l'avouer pour aller courir il me faut quand même une bonne dose de motivation. Et c'est pas le repas du week-end ou l'approche des fêtes qui me motive, plutôt le besoin d'évacuer. Évacuer sans m'emmerder sinon je vous renvoie au paragraphe précédent. Il y a des disques qui marchent mieux pour courir (ah ah ah). Les Toccata de Bach par exemple j'ai pas essayé mais, entre nous, j'y crois pas trop. C'est peut-être un a priori, j'en ai plein. J'ai peut-être tort, je dis pas, mais je reste plutôt dans l'idée de ne pas tenter le coup. Non je préfère vraiment un truc qui me donne le bon tempo. Pas trop speed, faut pas déconner, je veux pas risquer l'entorse de l'oreille ou l'explosion pulmonaire due au sur-régime, ou encore cracher toutes les clopes que je n'ai plus fumées depuis 25 ans. J'élimine donc d'office Bad Religion par exemple, c'est du sprint, c'est bon pour les Jamaïcains non fumeurs. Non, trouver le bon tempo c'est ça le secret.

J'ai essayé avec Munly et le SCAC, ça marche pas mal. Sauf que, Munly qui te chante dans les oreilles, là c'est la trouille qui te fait partir au sprint. Mauvaise idée. Les Ramones c'est bien. Surtout pour garder le rythme. One, two, three, four, one, two, three, four...Mais je vous ai déjà fait le coup des Ramones hier, faudrait penser à se renouveler. Quoique, y en a qui ne s'emmerdent pas avec ça, qui te balance les mêmes tous les jours de la perfect week. Hein Keith ? Ah oui, vous l'avez compris, j'ai rien écrit à l'avance, je fais ça à l'arrache au dernier moment. Donc pas les Ramones, on est d'accord. Enfin, surtout moi. Et puis j'écris ça au dernier moment mais quand même...La chanson parfaite je l'ai choisie depuis longtemps. C'est même le premier thème que j'ai coché.

Parce que je cours vraiment en écoutant cet album du Boss. Pas tout le temps of course (ah ah ah again), mais souvent. Et ce morceau il est parfait pour ça. Si vous me dites le contraire vous avez tort. Further On, c'est le genre de truc que Springsteen sait bien faire. Gros riff qui accroche, rythmique impec et mélodie imparable. J'ai pas vu le Boss en concert depuis au moins 50 ans mais je suis sûr que ce morceau est hymne que tout le public reprend en chœur pendant 50 minutes. Soit la durée d'un bon footing.

Un morceau de bravoure pour courir. Ok, la route est longue avant de se rejoindre,  là-bas au bout, plus loin sur la route justement. On va transpirer, souffler, souffrir mais c'est ça aussi le rock'n'roll. Du sang, de la sueur et des larmes. De la souffrance. Un effort, je vous rappelle le thème. C'est jamais facile, ou alors c'est qu'on vise le top 50. Mais là je vous préviens, le footing ce sera sans moi, souffrir sur le top 50, vous pouvez toujours courir.



Si vous cherchez un mot de passe, essayez donc downgrade.
Looking for a password ? Try downgrade.

Merci aux visiteurs qui laissent une trace de leur passage.

Till

37 commentaires:

  1. Je me suis déjà fait la réflexion que le boss, pour courir, il se posait là. Y a le genre que tu proposes, plutôt pépère et ça le fait bien. Y a les cavalcades du début, pas forcément bons pour le coeur , ceux-là. Y a les hymnes qui, eux, te poussent dans le dos. Et puis à la fin , quand on en peut plus, y a Nebraska, histoire de faire les derniers mètres et les étirements...
    Mais bon, je ne coure plus depuis pas mal de temps et encore moins depuis que je me suis faite opérer du genoux. Mais je fais les playlist pour mon homme quand il veut courir... Des fois, il fait la tronche en revenant. Généralement sur un morceau piège que j'ai intercalé entre deux qu'il aime... D'ailleurs, lui aussi me réclame du Springsteen pour courir.

    L'album en question est plutôt pas mal, je trouve, si on regarde son voisinage.
    Mais c'est bizarre, je ne te voyais pas aimer Springsteen à ce point. Pourtant, j'avais bien lu tes remarques qui prouvaient le contraire. Mais essaie Kids in America, tu verras que tu galoperas bien dessus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, avec Kids in America je pars en courant, le but est atteint. [running gag inside].
      Oui je trouve que Springsteen s'associe bien avec la course, peut-être un peu l'influence de Born to Run. Et les cavalcades comme tu dis.

      Mais oh par contre, Y a le genre que tu proposes, plutôt pépère, c'est limite vexant ça. Si j'étais du genre à me vexer je me vexerais !

      Supprimer
    2. Je rajoute que j'ai aimé Springsteen il y a longtemps. Ensuite, contrairement à moi, il a mal passé les 80's. J'y suis revenu il y a quelques années. C'est moins brillant mais il reste de beaux morceaux.

      Supprimer
  2. Je suis beaucoup plus prévisible que toi du coup Springsteen me donne plutôt envie de faire un tour de bagnole. Je t'attends à l'arrivée. Tu me reconnaîtras facilement, c'est la Twingo verte au milieu des Cadillac et T-Bird. J'aurai juste 3 bières d'avance.
    En attendant je citerai mon philosophe San Diegan préféré, Speedo de chez RFTC : ''Run Kid, Run !''

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais mais moi les bagnoles j'aime pas. Même vertes.
      Sinon c'est combien ta moyenne ? 3 bières à l'heure ?

      Supprimer
    2. Moi aussi me donne des envies de bagnoles (que j'adore, moins vertes d'ailleurs sauf peut-être une Tesla). Beau choix cela dit, la version de Cash ne fait pas courir par contre!

      Supprimer
    3. Salut Toorsch

      D'accord avec toi, pas pour les bagnoles, pour la version de Cash. Je disais la même chose à Sorgual plus bas. Plutôt le genre à se poser et à écouter trankilou.

      Supprimer
    4. Ouais, les six premières heures. Après c'est un Mombasa Club toutes les 10mn, et encore après c'est le SAMU.

      Supprimer
    5. Tu connais l'histoire du mec qui cherche sur le net un autre mec qu'existe pas ?

      Supprimer
    6. Non mais je vais chercher.

      Supprimer
  3. C'est vrai que ça pourrait marcher. ..bien que je ne coure pas !
    Sur le vélo, ça peut le faire, non !? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans problème pour le vélo. Un petit conseil quand même, quand tu verras les panneaux "limité à 50" lève le pied c'est plus prudent.

      PS : je trouve que le nombre 50 est très présent aujourd'hui.

      Supprimer
  4. Je suis comme Sorgual qui se préfère se promener et Everett à qui Springsteen donne envie de faire un tour en voiture...
    Mais ça me remue bien, à la limite je danserais bien sur ses chansons!!
    Sinon j'ai adoré ton texte lu en attendant le bus à 7h, quand j'avais envie de courir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci. Et moi je réponds à ton comm à 13h15 alors que je devrais être en train de courir. Véridique. Mais le boulot et le texte pour demain pour lequel je n'ai pas pondu un mot m'ont dissuadé. J'ai couru acheter un sandwich, ce sera mon seul sport du jour.

      Supprimer
  5. Imparable, en voiture, en marchant (bon tempo tt de même...) à vélo, le boss bien sûr.
    Là de tt t'as affaire à un suiveur de Springsteen depuis... pff...
    J'ai lu Nebraska dans les comm's...
    Fétiche, tout comme la trilogie de tournée des années 80... avec le fantastique Jersey Girl de Waits...
    la dimension grand écran /stade, road movie, l'AMERIQUE quoi !
    'allez je vais en ressortir qq uns...
    en faisant le ménage, ça marche aussi ?
    THX.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est même conseillé, ton ménage sera beaucoup plus fait.

      Supprimer
  6. Je préfère celle là de Springsteen à l'autre proposée cette semaine, par Fracas il me semble. Mais ça reste un peu trop gros pour moi, dès la batterie. Faut que j'écoute ses albums type Nebraska, son aspect grand messe pop-rock me touche pas encore, c'est pas ma porte d'entrée.

    Mais bon choix, et effectivement en bagnole ça doit être bien aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si le côté gros rock te bloque il faut effectivement attaquer par ses albums acoustiques / folk. Nebraska, The ghost of Tom Joad...Mais ses premiers albums - c'est-à-dire avant Borne inze youessaie - sont excellents et moins gros rock en sueur. Avec aussi de belles ballades et des chansons poignantes.

      Supprimer
  7. Oui c'est vrai que le gros son bourrin (que le grand Dieu Fracas me pardonne)du Boss, ça doit le faire, bien couvrir tous les autres bruits autour de toi, plus pour la salle de sport alors ?
    Non , lui je l'écoute au calme, et celle là me convient bien, même si je suis resté longtemps bloqué dans the River.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en salle ça couvre l'environnement et c'est nécessaire. Mais dehors ça fonctionne bien aussi.

      Supprimer
  8. PS : version musique j'aurais bien pris la version bluesy de Clapton (album E.C. was here) mais avec la voix du Boss, car Clapton comment dire ...passe mal après Springsteen , passe voire même tout seul très mal sur le plan vocal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je ne m'abuse Clapton ne chante pas le même Further on...Lui c'est la reprise de Bobby Blue Band. Celle de Springsteen est de Springsteen.

      Par contre Johnny Cash a repris celle du boss en acoustique. J'adore sa version mais pour courir ça le fait moins.

      Supprimer
  9. La musique a tendance à me faire planer, alors il faudrait que je cours au milieu des nuages, c'est trop le boxon! Springsteen, ça voix me console, mais elle peut aussi me faire pleurer, encore une fois, ça ne va pas être simple de courir avec le regard embué...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Han han courir au milieu des nuages c'est une belle vision ça.
      Cette chanson-là ne fait pas pleurer, elle est remplie d'espoir, elle a un but à atteindre, un futur ensoleillé. C'est une bonne motivation.

      Supprimer
  10. incontestable dopamine, ça roule, envergure, carburant..le truc c'est que j'imagine très bien l'effort extrême, version chute libre, sky surf, wingsuit... une fulgurance très assurée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé, tout est dans le dosage, la sagesse, la sérénité.

      Supprimer
  11. Avec une telle chanson, on peut traverser le désert sans même s'apercevoir qu'il fait chaud, que ça monte et ça descend, que c'est plein de sable, de crotales et de scorpions !
    Je suis sûr que dans la discographie du boss, il y a de faire le tour du monde à cloche-pied et sans escale !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais tiens avec un peu de courage je pourrais faire une compile du boss, les chansons à courir. La BO des futurs footing.
      Ou alors je commande une jolie compile à Keith Michard ?

      Supprimer
    2. Vous m'en mettrez deux alors, j'ai les moyens.

      Supprimer
  12. Tout pareil qu'Alexandre, ce SPringsteen me convient mieux, moins musclé, plus inspiré folk/country état-unienne.
    De mon côté, pas de musique pendant l'effort et pour ainsi dire, je n'ai jamais couru avec. Je ne connais même pas cette sensation, mais je pense que je me sentirais bien (trop?) puissant, surtout avec du Springsteen !
    merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, mais moi sans musique je ne peux pas. J'accepte de courir - deal avec moi-même - parce que c'est un moment d'isolement musical. Plus le fait d'évacuer évidemment.

      Supprimer
  13. Pas mal du tout ce choix. C'est en écoutant (et découvrant je l'avoue) ce titre que je me dis qu'il faut que je creuse davantage la disco de Springsteen.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai occulté toute sa période 80's, sueur, testostérone et born in the USA mais avant tout est bon et après il y a toujours du bon sur ces disques. Moins brillant mais bon quand même.

      Supprimer
  14. Till et Sprinsgteen, ça sonne good. Je le connais depuis "Born To Run" et je ne lâche pas le bonhomme. J'aime l'idée que "BOSS" il n'aime pas comme pseudo. Généreux le gars. Et puis Little Stevie, quand même!! Vue dans SOPRANO ou LILLIYHAMER quand on a un pote comme ça. Sur scène c'est orgue, piano, des guitares partout. Merci bonne pêche, car mon marathon musical était un peu fatigant. Et là, l'énergie revient. Alors comme ça tu cours seul. Moi je l'ai dit c'est vélo sans roue (important) et musique aux enceintes, le casque c'est à peine 1h et ensuite j'ai trop bobo à la tête... allez j'avance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une valeur sûre le Bruce hein. Quel que soit le sport ça doit marcher.

      Supprimer