mercredi 5 juin 2013

Scout Niblett [With Bonnie 'Prince' Billy] - This Fool Can Die Now [2007]




Sur le fil du rasoir l'équilibre est fragile, la marge est étroite. Faux-pas à droite, écart à gauche c'est direct en bas, la chute fatale où les rêves se brisent en éclats de rire assassins. Au mieux c'est l'oubli, le néant, le vide. Mais regarde devant. Sur le fil du rasoir l'équilibre subtil tutoie la grâce et la beauté. Tension électrique, muscles bandés, nerfs à vif. Regarde devant, droit devant, évite les angles, ne perds pas le fil. La voix brisée , toute en retenue, retiens-la, allez, retiens-la, garde l'équilibre. Un accord de guitare dans une main, une rythmique de batterie dans l'autre, équilibre précaire, retient ton souffle, ne respire plus, retiens-la, retiens-la. La bête veut sortir, elle réclame son festin, allez retiens-la. Et la peur du vide retiens-la. Reste en haut, là-haut sur le fil du rasoir, le couperet sous les pieds. Gratte les nerfs comme des cordes de guitare, tension électrique. Et tant pis pour la bête, laisse-la sortir alors. La rage dehors, elle déchire tout. Fais-toi péter les cordes, coupe les cordes, voix guitare hurlent, plus de retenue, c'est la bête qui s'invite au festin.

Line-up :
Alison Chesley
Bonnie 'Prince' Billy
Chris Saligoe
Kristian Goddard
Scout
Susana Voelz

Production : Steve Albini
Textes et musiques : Scout Niblett sauf 07 (Lionel Newman) et 13 (Van Morrison)

01. Do You Wanna Be Buried With My People
02. Kiss
03. Moon Lake
04. Let Thine Heart Be Warmed
05. Your Last Chariot
06. Elisabeth (Black Hearted Queen)
07. River of No Return
08. Nevada
09. Baby Emma
10. Yummy
11. Dinosaur Egg
12. Hide and Seek
13. Comfort You
14. Fishes and Honey


Si vous cherchez un mot de passe, essayez donc downgrade.
Merci aux visiteurs qui laissent une trace de leur passage.

Till

16 commentaires:

  1. Je l'ai beaucoup écouté celui-ci même si ça fait un moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ça ne fait pas un moment mais je l'écoute beaucoup aussi. J'adore ce contraste entre la sobriété de certains morceaux et la rage qui explose sur d'autres.

      Supprimer
  2. Hello Till, moi je le connais depuis très peu de temps, à part Kiss que j'ai eu l'occasion d'écouter plusieurs fois avec plaisir ;-), sur tout l'album je n'ai pas encore eu le temps de dépasser l'émotion première de cet équilibre très vulnérable couplé au déséquilibre audacieux et risqué, je ressens bien les tensions et l'affûtage du rasoir ... gloups !
    La présence de Bonnie Prince Billy apporte du coup un poids qui stabilise et détend parfois. Comme la note d'humour que j'ai envie de voir dans la pochette!
    J'avais jamais pensé à faire fil-de-ferriste sans filet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais c'est pas un métier d'avenir fil-de-ferriste.

      Sur la pochette elle marche sur l'eau et je trouve que l'album est un petit miracle aussi à sa façon.

      Supprimer
  3. "Regarde devant, droit devant"
    Moi on me dit, regarde, alors je regarde, mais je suis myope, alors je clique sur la pochette pour mieux la voir et j'ai un zippy, alors je prends le fichier pour encore mieux voir... Mais j'ai l'impression qu'il va s'agir d'écoute en fait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute Devant, droit devant.

      :-) J'ai bien pensé à toi en écrivant. L'important c'est surtout que tu ne regardes pas en bas. Et je suis curieux de savoir comment tu ressens ce disque.

      Supprimer
    2. Un commentaire après une écoute des titres, ça vaut? Ce que ça vaut!
      Intense, devraient assurer sur scène pour ce côté intime. A écouter dans des bars accueillants.
      Le climat et la force l'emporte sur les compositions pas trop aventureuses.
      Bon bien entendu il y a KISS (pas le groupe)Damned m'a fait peur 1/4 de millième de seconde.
      En fait à chaque fois il y a le petit truc pour casser la monotonie.
      Le travail à deux voix est superbe, probablement le truc qui me plait le plus
      Le titre "Elizabeth (Black Hearted Queen)" me touche particulièrement. Onfray parlerait d'un truc dans mon enfance

      Supprimer
    3. Ton ressenti est assez proche du mien.

      Un truc qui m'étonne vraiment c'est Scout est anglaise alors qu'à l'écouter j'aurais parié qu'elle était étatsunienne. En fait je ne parie jamais comme ça je fais des économies.

      Supprimer
    4. Je parie que tu as raison.

      Supprimer
  4. Comment je t'ai fait peur, devant?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a cru que tu avais écouté KISS le groupe. C'est vrai que l'idée fait peur :-).

      Supprimer
  5. Réponses
    1. De rien sonicsonia, et bienvenue par ici.

      Supprimer
  6. Merci beaucoup, c'est très bien (même si ça ne vaut pas un bon Anna Von Hausswolff...)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien Ozzy. Merci de ton commentaire et bienvenue ici par la même occasion.

      Tu m'intrigues avec cette Anna Von Hausswolff, je vais creuser la piste.

      Supprimer