jeudi 20 mars 2014

Grand Jeu 8 - Thème 6 - Kid Congo And The Pink Monkeybirds - Philosophy And Underwear (2006] / Louis XIV - The Best Little Secrets Are Kept [2006]


GRAND JEU DES BLOGUEURS MANGEURS DE DISQUES - HUITIÈME EDITION
"IT'S JUST A REFLEKTOR."
Deux pochettes d'albums qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Coïncidence?...

Kid Congo and The Pink Monkeybirds - Philosophy And Underwear
 


Louis XIV - The Best Little Secrets Are Kept





Episode 6.

Où il est encore question de philosophie mais aussi de sous-vêtements, de petits secrets, de jouer à pile ou face, d'aspirateur et de geek.

L'acte d'écrire constitue d'un point de vue strictement neurologique - et là je m'exprime sous le contrôle de sa Sainteté BHL 1er, Grand Intendant de la Pensée Humaine - un enchaînement d'informations du type  pensée /commandes / action que l'on peut parfaitement synthétiser sous la forme de cet algorithme audacieux : synapse --> influx nerveux --> main --> stylo --> papier. Il est primordial que la simplicité biblique de cette formule n'occulte pas les facteurs essentiels au bon déroulement de l'opération. Que l'une de ces données nodales interactives manque à l'appel et on risque les échecs à la pelle. Avec pour résultat malencontreux, une liste de courses incomplète ou un pense-bête irrémédiablement classé dans les archives d'Al Zheimer. Qu'est-ce que je disais moi ? Ah oui. Vous avez déjà connu, je le sais, ce besoin urgent de noter un truc, une idée, une pensée. La marque de votre futur aspirateur cyclonique à double polarité inversée, le prix de la paire de moon-boots en crocodile de Norvège que vous venez de repérer dans la boutique du chausseur-poissonnier de la rue du Mulet, la référence du nouveau méga-linker firewire compatible IEEE 1394 version 5 qui fera de vous l'éleveur d'ordinateurs de combat le plus geek du quartier, et Dieu sait que la lutte est rude. C'est à ce moment précis que le bout de papier salvateur arrive au bout du rouleau. Et vous-même êtes à bout. Personne n'entend vos cris désespérés à travers la porte verrouillée et, de toute façon, vous vous rappelez que le stock est épuisé.  Vous êtes tout près de céder au désespoir, l'angoisse vous étreint et déjà vos sens vous jouent des tours. Vos actes deviennent irraisonnés, vos gestes ont cette allure empruntée qui doit autant à la panique qu'à la chemise qui vous serre aux épaules parce que vous l'avez achetée deux tailles en dessous de la votre pour vous la péter un peu devant les copains copines. "Ouais, euh moiiiiii je porte du 36 tu voiiiiiiis". Rassurez-vous, la panique a sa part de malignité dans cette histoire, elle qui vous empêche de fouiller frénétiquement le fond de vos poches à la recherche d'un hypothétique mouchoir en papier usagé. Et quand bien même l'auriez-vous trouvé ce mouchoir que vous vous seriez aperçu qu'il ne servait à rien sans le stylo que vous avez oublié de remettre dans la poche intérieure droite ce matin après avoir changé de veste / manteau / imper. Notez que, pour le stylo oublié, un sac à main fera aussi bien l'affaire. Alors quoi ? C'est comme ça que ça se termine ? On oublie le truc et fini votre glorieux avenir de geek passant l'aspirateur en moon-boots ? La vie est donc si cruelle ? Non. La panne de papier peut toucher n'importe qui, à n'importe quel moment. La panne de papier est un fléau universel qui frappe les individus sans distinction de sexe, d'âge, de race ou de numéro de Sécurité Sociale. Mais il existe aujourd'hui des solutions pour remédier à la panne de papier. Des solutions qui ont fait leurs preuves, des techniques abouties, éprouvées, imparables. Et finalement si simples qu'il suffisait d'y penser. Qui n'a pas eu, dans ces moments de grande souffrance intellectuelle, où les éléments déchaînés vous empêchent cruellement de poser noir sur blanc ces quelques mots si précieux pour la réalisation d'un avenir meilleur, qui n'a pas eu à ses côtés, un ami torse nu sous un blouson de cuir de marque inconnue ? Qui n'a pas eu à ses côtés une amie nue face un mur recouvert de carreaux de faïence blanche probablement d'origine portugaise, la faïence hein, pas l'amie ? Alors qui ? Et vous vous dites, ébahi(e)s par cette idée grandiose : "Pourquoi n'y ai-je pas pensé moi-même ?" Oui pourquoi ? C'est simple, la panique, la chemise trop serrée et vous perdez vos moyens au point de ne pas percevoir l'évidence de la solution. Et imaginez que cette technique, ô combien merveilleuse, fonctionne même pour réaliser des pochettes de disques. Il suffisait d'y penser.

Deux pochettes qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau...

Pas tout à fait mais vous étiez à deux doigts d'y croire. Côté face, un torse viril mais glabre, qui évoque aussi bien Jim Morrison qui n'oserait plus montrer le bout de son nez que le culturiste du club de gym voisin au début de son traitement à la créatine. Côté pile un dos féminin mais glabre, qui évoque essentiellement un dos féminin. Et glabre. Mais qu'est-ce qui peut bien unir ces deux pochettes ? Peut-être une idée très claire de ce qu'on peut faire avec une guitare, une basse, une batterie et un micro. Un talent certain pour transformer cette idée en morceaux de rock à fleur de peau. Et un budget vêtement limité, tout le monde ne s'appelle pas U2.

Coïncidence ?

Côté face : Kid Congo Powers, prince des dandies guitaristes, au CV long comme une nuit sans coke, à la classe folle qui n'a d'égale que sa moustache extravagante, à l'humour pince-sans-rire, aux fréquentations lumineuses, au style fidèle à une certaine idée du rock'n'roll.

Côté pile : Louis XIV, roi du Soleil californien bien que formé à Paris, au CV maigre comme le chat de Blixa Bargeld, à l'avenir prometteur si Pierre et le Loup ne les mangent pas, aux fréquentations pas dégueus, aux goûts musicaux exquis, au style qui rappelle une certaine idée du rock'n'roll.

Deux disques qui sont parus la même année et ça c'est sûrement une coïncidence.
____________________________________________________________________

Kid Congo And The Pink Monkeybirds - Philosophy And Underwear [2006]

01. The History of French Cuisine
02. Black Bag
03. Johnny
04. Richard Three
05. La Historia De Un Amour
06. Why Hurt Flesh
07. Even Though You Leather is Cliche
08. The Weather The War
09. House of Cards
10. The Last Word
11. And The Evening Sun Turned Crimson
12. Black Bag/Epilogue

____________________________________________________________________

Louis XIV - The Best Little Secrets Are Kept [2006]

01 Louis XIV
02 Finding Out True Love Is Blind
03 Paper Doll
04 God Killed the Queen
05 A Letter to Dominique
06 Illegal Tender
07 Pledge of Allegiance
08 Hey Teacher
09 All the Little Pieces
10 Ball of Twine




Si vous cherchez un mot de passe, essayez donc downgrade.
Looking for a password ?  Try downgrade.
Merci aux visiteurs qui laissent une trace de leur passage.
Till

33 commentaires:

  1. Encore un billet venu d'ailleurs ! Délicieux comme à l'accoutumée.
    Et bien vu pour les pochettes, une ressemblance, pas une copie. Et comme je ne connais ni l'un ni l'autre je vais pouvoir me goinfrer ! Merci ! ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Régale-toi, j'espère, avec ces deux disques. J'aime particulièrement Kid Congo - Gun Club, Cramps, Bad Seeds c'est quand même la classe - , Louis XIV est moins brillant mais c'est encore un peu vert (tiens ?).

      Supprimer
  2. Royal! le dos de la deuxième pochette!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé, parfois au dos des pochettes on n'a pas ce qu'on espérait.

      Supprimer
  3. C'est qui ce BLH ? Si c'est de la dyslexie (effet secondaire de la fréquentation d'Al Zheimer?) elle est bien venue, sans cela j'aurais stoppé là ma lecture. Bon, je continue.
    Ah ouais quand même. Moi j'aurais voulu écrire ''A Ma Maman'' sur mon épaule droite mais elle a jamais voulu sous prétexte qu'à neuf ans oui mais qu'après si ça se trouve j'allais finir par le regretter ...
    Bien, je vais tenter Louis XIV (vu que la dernière fois tu m'as pas arnaqué avec Kyd C).
    Sinon ça va mieux maintenant, ça a du être dur le post précédent, toute une chronique sans descendre à ni même s'approcher de la Cave ?
    Bien joué mec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouep BLH...il était tard, je piquais du nez, le clavier a fourché.
      Je me demande quand même si tu aurais réussi à écrire sur ton épaule droite, ça demande d'avoir le bras long et de la souplesse.

      Supprimer
    2. Non mais c'est pas moi qui l'aurait fait rhôô ... je voulais dire ''me faire tatouer'' mais là c'était tôt et tout mon vocabulaire, bien que pauvre, n'était pas encore dispo.
      Donc c'est toujours BLH, tant mieux, BHL j'aurais pas supporté.
      (Y a dialogue de neuneus là ...)

      Supprimer
    3. De neuneu1 à neuneu2 : non c'était bien BHL en vrai, j'ai rectifié le texte après ton commentaire.

      Supprimer
    4. Bon ben alors je le lis pas ton post !

      Supprimer
    5. Ah bin voilà, on y est arrivé finalement. Quand même parmi tous les grands philosophes, c'est celui qui porte les plus belles chemises blanches.

      Supprimer
  4. Bien vu là aussi. Deux pochettes qui sont un peu les deux faces d'une même pièce...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pile ou face, j'ai jamais été bon à ce jeu-là.

      Supprimer
  5. Billet impec' (comme d'hab) et choix fort judicieux (j'ai une nette préférence pour la première, la seconde donnant davantage dans l'amateurisme).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui moi aussi je préfère la première. Et puis les deux disques sont assez cohérents, j'étais content de trouver cette association.

      Supprimer
  6. On aurait préféré finalement le verso, mais bon, histoire de goût. Ce monsieur Louis Xiv me semble plein de promesse, surtout si il se met sérieusement à la batterie, il y a chez lui un petit côté "Art Brut" qui pencherait vers le glam. Très agréable. le kid, qu'i soit Et finalement le Kid, qu' il soit créole, bombardos koala pharaon ou loco, voire même congo ... tout est bon dans le kid.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au verso tu serais peut-être déçu, on doit y voir l'autre face du mur. C'est un local technique, y a même plus de faïence au mur.
      Il me semble que tu n'avais pas tellement accroché au Kid Congo que j'avais proposé au précédent Jeu (thème pochette moche).

      Supprimer
    2. Pas totalement et donc partiellement adopté, j'ai quelques morceaux sur mon ipod, avant mais ça c'était avant de cottoyer les blogs, je gardais tout tel un collectioneur fou, maintenant je picore et stocke ce que théoriquement j'écoute, parce que en fait si je veux écouter tout , y a du boulot et surtout un temps dont je ne dispose pas ! Et puis parfois je recroise le disque sur le net et en profite pour elargir ou retrecir ma palette mnésique, plus habitué ou plus fatigué d'un artiste. La peur de me tromper, de mal juger, de regretter d'avoir jeté m'a quitté. Et puis je n'ai pas perdu le fait d'aller dans ces magasins rescapés ou se vendent encore ces petites galettes magiques qui font de la musique.

      Supprimer
    3. Moi j'accumule compulsivement. Mais j'écoute énormément aussi, j'ai toujours de la musique avec moi. Dans les transports, en bagnole, au bureau, dans la cuisine. Il n'y a pas grand chose que je fasse sans musique. Ah si quand même : se reporter au thème précédent.

      Supprimer
  7. Whaoooo ! Ça c'est de la belle pochette. Les deux ont un côté sexy/pervers plutôt intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé hé. Musicalement c'est bien aussi pour les amateurs de rock'n'roll un peu dilettante, genre je fais mon truc mais j'ai du recul par rapport à tout ce bazar.

      Supprimer
  8. Belles pochettes!! Je ne connais pas les artistes dont tu parles mais je vais tenter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kid Congo, j'en avais placé un lors du dernier Grand Jeu (Thème pochette moche). Quand je parle de CV, c'est un sacré CV.

      Louis XIV c'est une découverte beaucoup plus récente. C'est pas Versailles comme musique mais c'est pas mal.

      Supprimer
  9. Magnifique Till.. recto verso.. reflet... arrfff, et ta chronique... :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai découvert Louis XIV il n'y pas très longtemps, je ne sais plus trop comment. Ça collait bien avec celle de Kid Congo pour le thème. Sinon j'avais peur d'en rester à Clash / Presley.

      Supprimer
  10. Comme une quiche je me suis demandée où tu voulais en venir. On ne se refait pas. Par contre toi tu te reconstruis à chaque chronique, je ne sais jamais ce qui va m'attendre quand je débarque ici. Super texte Till. Comme dirait Charlu, arrfff...
    Et pour les pochettes, vraiment bien joué!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lorraine jusqu'au bout !
      L'idée c'est quand même d'écrire en fonction du thème ou du disque, à partir de là on fait ce qu'on peut. Le drame c'est que je n'ai encore rien écrit pour le dernier thème.

      Supprimer
  11. Oh ! Quelqu'un d'autre connaît ce disque de Louis XIV ! Je suis tombé dessus un peu par hasard vers 2008. J'ignore tout de leur rayonnement, mais à part la copine à qui j'ai fait écouter ce disque, je ne connais personne d'autre qui soit dans la confidence.
    Kid Congo, il faut que j'écoute sa carrière "solo" absolument...

    Bon choix de pochette en tous cas ! Ca calmera les quelques vannes un peu grasses sur la pochette du Louis XIV, du style "Je préfère encore la face B"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais plus haut, en face B logiquement on doit voir l'autre côté du mur. Je vais pas me la raconter, ça fait pas longtemps que je connais Louis XIV et je ne connais que cet album.

      Supprimer
  12. Beaucoup aimé Louis XIV, merci pour la découverte... Dans le même goût, je viens de tomber sur:
    http://spasticfantastic.bandcamp.com/album/sunpower-concrete-blues-lp

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller écouter ça. Concernant Louis XIV, je trouve cet album assez bon mais encore un peu vert. Il faudrait que j'écoute ce qu'ils ont fait après ça, j'avoue n'avoir pas creusé pour l'instant.

      Supprimer
    2. Oh moi, ça me convient tout à fait (pour repasser mon linge)... 3 albums de Louis XIV dispo dans spoty... j'ai de quoi faire pour un moment mais si t'en connais d'autres aussi bien... fais moi signe.

      Supprimer
    3. Pas mal le Sunpower. Plus punk que Louis XIV (omg, c'est une phrase historique ça !) mais ça débouche bien les sinus.
      J'ai écouté un autre album du Roi Soleil chez mes amis de Deezer, ça tient la route sans être non plus bouleversant.

      Supprimer
  13. arf j'ai confondu un instant kid Congo avec King Bongo hihihi
    https://kingbongo.bandcamp.com/album/rottin-candy

    RépondreSupprimer