samedi 30 novembre 2013

Grand Jeu 7 - Thème 7 - The A-Lines - You Can Touch [2004]

GRAND JEU DES BLOGUEURS MANGEURS DE DISQUES - SEPTIÈME EDITION
THEME N°7 - FASTER PUSSYCAT, KILL, KILL !
Des filles qui en ont...



Never trust a girl wearing a A-Line dress. Never. Non ne lui faites jamais confiance, vous n'imaginez pas ce qui peut se cacher derrière cette petite robe, sage en apparence. Ne vous laissez pas influencer par ses allures de femme au foyer, vous pourriez finir dans celui de la cheminée. Méfiez-vous de ses airs de mère attentive et d'épouse modèle. ça cache forcément quelque chose. Qui saura jamais ce qui se passe dans la maison de la petite robe rouge ? Le matin les enfants partent à l'école, le gentil mari gagne son bureau au volant de son 4x4 flambant neuf, libérant du coup le garage. Le garage.

Quelle potion a bien pu préparer la dame dans sa robe en A ? Qu'est-ce qui fait que tout à coup Dr Jacqueline se transforme en Misses Wild ? Dès que le garage est vide elle déballe amplis, caisse claire, guitare, basse et micro. Et quand les copines débarquent c'est pas pour une réunion Tupperware. Pas non plus pour se raconter la varicelle du petit dernier. Pas plus pour parler chiffons, même pas pour comparer leurs robes rouges. Non, quand les misses Wild se retrouvent dans le garage, un seul mot d'ordre : rock'n'roll. Deux ou trois cafés serrés pour démarrer. Quelques bières pour les faire passer et en avant le riff qui défonce, la basse qui ronfle et les tambours qui claquent. Les gosses à la cantine, les maris au boulot. Lâchez les fauves.

Et les fauves ça rugit un rock'n'roll qui ferait passer le plus lourdingue des rockers machos pour un gentil présentateur de télé-achat. Sourire émail diamant et costume ringard. Les fauves donneraient à des rockeuses en pantalon cuir des airs de novices au couvent Sainte-Suzi-Quatro-Et-Pat-Benatar. Enterrées les provocs de Juliette Lewis, oubliées les tigresses et les rockeuses de diamant. Today it's only rock'n'roll. Et on aime ça. Les enragées n'inventent rien, elles ont bien raison. Le garage résonne, les murs tremblent, le gentil mari aura des vitres à changer ce soir.

Ce soir. Pas sûr que la marmite aura chauffé quand les gosses rentreront de l'école. Monte faire tes devoirs, maman joue de la musique avec ses copines. Plus de télé, désolée je l'ai fracassée avec ma guitare. Pas grave, it's only rock'n'roll. Ouais, méfiez-vous d'une femme qui porte une robe A-line.



01. Four
02. Nothing Personal
03. Can't Explain
04. Wrong Way Home
05. You Can Touch
06. Nice
07. More Wax Please
08. Sideways
09. Agitated
10. One Day
11. Day One
12. Last One There


Line-up :
Kyra De Coninck : voice
Julie Hamper : guitar
Delia Sparrow : bass
Bongo Debbie : drums


Si vous cherchez un mot de passe, essayez donc downgrade.
Merci aux visiteurs qui laissent une trace de leur passage.
Till

33 commentaires:

  1. Trop fort mon Till, en plus EWG a publié un disque des Headcoatees, c'est ouf!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Clair, on a fait un beau tir groupé sur ce coup.

      Supprimer
  2. Haha magnifique!!! Belle scène!! Elles sont terribles ces femmes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui terribles mais en même temps quand tu vois la pochette et les vidéos, pas de chichis, pas de pose, elles sont contentes de faire ce qu'elle font en toute simplicité.

      Supprimer
  3. Hello.
    Où les grands esprits se rencontrent, n'est-ce pas Toorsch.
    La constante dans ces trois disques à mes yeux reste un féminité exacerbée derrière une musique a-priori plutôt sexiste : des filles qui n'en ont PAS, donc, et j'aime ça !
    Jumeaux à deux ans près, de temps en temps ça se voit ou ça s'entend...
    Bravo et merci.
    EWG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement. Souvent les groupes de filles qui donnent dans le genre punk/ garage / power r'n'r ont tendance à singer les attitudes machistes des mecs, pas elles. Les Slits autrefois avaient choisi aussi ce style féminin.

      Supprimer
  4. Vu comme ça, pas de méfiance.
    Allez, c'est parti, découverte, bien sur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais elles n'inventent rien mais ce qu'elles font elles le font bien et avec un maximum d'énergie.

      Supprimer
  5. Je ne connais pas du tout, mais ça a l'air absolument génial. Je tente donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien tu me diras si tu trouves effectivement çà génial. Il me semble que tu disais quelque part être dans une période garage, dans ce cas-là les A-Lines ça devrait le faire.

      Supprimer
  6. Il faut toujours se méfier des apparences!!
    Je ne connais pas non plus, je vais donc découvrir, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui toujours. Mais c'est bien aussi d'être surpris quand la surprise est agréable. J'espère que c'en sera une pour toi.

      Supprimer
  7. Au début, j'ai cru que c'était un disque d'Anne Roumanoff ! Et puis en fait non, c'est un disque 100 % rock and roll qui décoiffe sévère. Inutile de chercher les solos de guitare hyper chiadés, on est là dans un pur déluge d'énergie… et par les temps qui courent, ça devient une denrée rare. Et quand on voit que c'est 4 petites nanas sans chi-chi qui tiennent la boutique, ça appelle tout simplement le respect.
    Foncez sur Youtube voir les vidéos en public, c'est exceptionnel.
    Énorme coup de cœur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes, un défenseur des A-Lines. C'est sûr que sur les vidéos live elles sont réjouissantes. Simples et heureuses de jouer.

      Supprimer
  8. J'ai cru au début que tu avais choisi les début d'Anne Roumanov !!! ;D
    J'ai pris beaucoup de plaisir à venir lire ici.. et je vais encore en prendre.. à très vite.

    Pis c'est cool chez toi, les nanas in the garage à fond ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arff encore Anne Roumanoff. Non elle ne tiendrait pas le rythme chez les A-Lines. Et Roumanoff dans le garage je la sens pas.

      Supprimer
  9. Elles fouteraient presque les jetons à paraître si "normal"!
    Merci pour ta participaation & à très vite pour de nouveaux plaisirs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au final c'est leur normalité qui est réjouissante. Et leur plaisir de jouer.

      Merci à toi Jimmy pour cette nouvelle édition du grand jeu. Encore une fois épuisante mais enthousiasmante.

      Supprimer
  10. Effectivement elles paient pas de mine sur la photo ! Merci pour la (future) découverte, là en ce moment j'écoute une autre fille qui en a (je dirai "quoi" plus tard) mais c'est mis sur la liste d'écoute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yep nos listes d'écoute s'allongent de façon indécente à chaque édition du Jeu. Déjà qu'en temps ordinaire j'ai du mal à trouver le temps suffisant...

      Supprimer
  11. Totalement inconnu (es) pour moi, allez ça rejoint la pile des à écouter, elle commence à faire peur d'ailleurs ... il me faut des vacances ! Sinon, merci toujours pour l'enrobage des textes, c'est vraiment un plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sorgual, ça vaut ce que ça vaut, c'est mon petit plaisir à moi.
      Bon courage avec ta pile à écouter, la mienne me parait interminable.

      Supprimer
  12. Tu seras sans doute heureux de lire que ce midi j'ai acheté Duck Stab chez mon disquaire préféré ;) Merci à toi pour tous ces choix très intéressants, qui tu le vois pour certains ont des conséquences directes ! Et à bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent Alexandre, Duck Stab est un disque formidable. Il me met de bonne humeur à chaque écoute.

      Supprimer
  13. Je ne connaissais pas... écouté entièrement hier soir en repassant mon linge... un peu court (j'en avais pas mal du linge à repasser)... Parfait! J'aime bien quand elles chantent en allemand... Pas très sexy sur la pochette et c'est tant mieux!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'elle chante en flamand, Kira est belge et les sonorités ressemblent plus au hollandais qu'à l'allemand. Et c'est vrai que ces sonorités vont bien avec la musique. Repasser avec ça, ça multiplie les risques d'accidents domestiques.

      Supprimer
  14. Réponses
    1. Jolie, jolie...Au moins elle dit bien l'état d'esprit des jeunes femmes : pas de prise de tête, on est là pour le fun.

      Supprimer
  15. Ouf, encore un peu de web perso, et que voilà je que je où tombe? Tu fais bien de préciser, mais quoi, pas un relookeur pour associer avec la tiquette GARAGE ROCK? Tu es certains de ne pas nous emberlificoter avec cette présentation que je m'empresse de récupérer, étant pour l'instant dans un garnde moment de "Weather Report" que je mets à aimer, tenant le bon bout, pas question de me laisser entraîner par ces red women!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non pas d'emberlificotage, du rock'n'roll pur jus de viande, sponsorisé par Viandox.

      Supprimer
    2. Grosse patate, pas si méchantes en fait, j'ai eu l'impression de me faire un disque des Buzzcocks, et j'en suis bien content.
      Faut dire que je quitte Lou Reed et son "Street Hassle" ...

      Supprimer
  16. Je suis à la bourre, mais ça ne m'empêche melba de ramener ma fraise. Calembours fruitiers mis à part, je te remercie pour cet album que je n'avais pas. Alors que j'aurais du : il y a là deux ex-Headcoatees et même Madame Billy Childish (la belle brune à gauche qui joue le rôle d'Averell) (en moins bête). D'ailleurs, c'est produit par Billy lui-même. Peu de chance que ça sonne comme Cat Power, donc.
    Pour faire le cuistre jusqu'au bout, j'ajoute que Julie et Kyra jouent toujours ensemble, désormais dans un groupe bizarrement nommé The Sall-I-Say-Quois : http://www.youtube.com/watch?v=CI0m-kxKG8g

    Ogun des Pap's (alias TheeLP, pour changer...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yo Ogun

      T'as bien fait de passer. Outre que tu récupères ce disque, tu m'apprends l'existence de Sall-I-Say-Quois. J'adore le nom, on dirait les Gallois qui se foutent de la gueule des anglais avec des noms de patelin imprononçables. Dans le cadre du Jeu, sur ce même thème, il y a eu deux autres albums en rapport avec Thee Headcoatees(chez Jimmy et chez Toorsch).

      See you soon.

      Supprimer