mardi 23 juillet 2013

Batlik - L'Art des Choix [2010]






Recyclage du blog Lemieletlesoreilles


Pourquoi Batlik ? A priori ce n'est pas mon univers musical. Hé ho Till, keske tu racontes là ? Oui c'est vrai qu'est-ce que je raconte ? Mon univers musical englobe tous les gens dont la musique me fait quelque chose . Pour ceux qui ne voient pas plus loin que leur écran, désigne une zone de mon anatomie située approximativement entre le bas-ventre et le début de la cage thoracique. L'abdomen, le ventre, le bide, le buffet, appelez-ça comme vous voulez, moi je me comprends et c'est bien l'essentiel.

Voilà ! C'est ça la réponse. Pourquoi Batlik ? Parce que sa musique me fait quelque chose . J'ai mis du temps à m'intéresser au monsieur. Quand il s'agit de chanteurs français je suis toujours méfiant. Mon drame c'est que je parle le français couramment et que je comprends plutôt bien les paroles. Sauf celles d'Indochine. Donc je me méfie. Un texte qui me gêne, une musique qui fait du sous-Têtes Raides et aussi sec je mets de côté pour écouter plus tard, souvent aux prochaines Calendes grecques. Curieusement je n'ai pas la même réaction avec les étrangers qui chantent en étranger. Mais je sais que c'est idiot.

Donc Batlik c'est venu tardivement. Parce qu'un ami m'a offert L'art des choix. On se connait assez, lui pour savoir que ça me plairait et moi pour savoir que ça me plairait. Et réciproquement. Et donc je l'ai écouté et donc ça m'a plu. Parce que le monsieur écrit bien, parce que sa musique je ne sais pas en parler, parce que son phrasé sacca
dé, où parfois les mots sont reje
tés plus loin accroche mon oreille avec bonheur.

Et puis le monsieur je l'ai vu sur scène depuis. C'était une toute petite salle et ça c'était bien. Ils étaient trois musiciens sur scène avec une bonne ambiance et ça c'était bien. Les instruments n'étaient plus tout à fait les mêmes que sur le disque et ça c'était bien. Il a passé presque autant de temps à discuter avec le public qu'à jouer et ça c'était bien aussi.

Batlik j'aime bien. Batlik travaille en dehors des circuits commerciaux. Disques auto-produits, label indépendant. Batlik ne fait pas de buzz. Batlik est un pur. Batlik mérite bien qu'on parle un peu de lui.


01 - sage renoncement 3'06
02 - un bon français 3'14
03 - la main dans le sac 2'46
04 - le mal est fait 3'19
05 - l'effort de soumission 4'18
06 - l'indépendant 2'56
07 - na dé milyons d'années 3'35
08 - l'art des choix 2'59
09 - mauvais homme 3'28
10 - à la ronde 2'09
11 - nuisible retranché 2'42
12 - porte de Clichy 3'36


Batlik (guitare chant)
Jean Marc Pelatan (basse, clarinette)
Seb Brun (batterie)
Nicolas Brûche (trompette)
Julie Rousseau (choeurs)
Hugo Votocek (ingé son)

Merci aux visiteurs qui laissent une trace de leur passage.
Till

10 commentaires:

  1. Vive le recyclage ! Ca me permet de découvrir l'existence même de cet album et de m'y intéresser.
    Retour bientôt... Après écoute !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Zorno,

      J'attends donc ton retour après écoute. Batlik est un type bien, honnête, artiste. J'ai d'autres albums sous le coude au cas où.

      Supprimer
  2. Belle présentation... J'ai les même résistances à l'égard du français dans le texte... mais c'est souvent parce que la musique passe en second plan... Et là? ça passe plutôt bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette résistance est une forme d'exigence. Si j'étais honnête je devrais l'appliquer aux autres langues mais heureusement (pour mon honnêteté) je les maîtrise moins.

      Supprimer
  3. Super texte, comme d'habitude, avec une pointe de po
    ésie bien
    venue.
    Merci du partage, j'espère que ça me touchera là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Sadaya. Moi aussi j'espère que ça te touchera. Moi c'est toi ce sera peut-être ailleurs, l'important c'est d'être touché.

      Supprimer
  4. Pourquoi Batlik ?? mais parce que bien sûr !
    moi aussi, j'ai été touchée d'emblée par "Le mal est fait" qui -du coup- faisait du bien. En plus du phrasé particulier, de sa pointe d'accent qui semble vite tout naturel, de sa voix au souffle long et vibrant, il est souvent un poil "bancal" en musique : ça parsème de petites surprises souriantes qui stimulent l'attention, il retombe sur un seul pied et repart en virage avec une idée pas courante. Je pense aussi à un mobile de Calder
    Merci, Till,c'est une joie de te retrouver :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Damned, content aussi de te revoir par ici. Même si là c'est moi qui vais déserter pour deux semaines.

      Batlik, bin oui on en a déjà parlé par ailleurs, un vrai artiste à suivre. na dé milyons d'années, même si le texte n'est pas lui, est une chanson formidable.

      Supprimer
  5. Rien à dire. Et je dirais même plus, ou même moins Aux gens pressés, aux fausses sceptiques je conseillerai simplement d'écouter Porte de Clichy, rien que celle-là. Après on voit. Merci Till.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Jeepeedee, content de ton retour dans la danse. Content aussi que tu aimes Batlik mais entre gens de bons goût hein...

      Supprimer