mercredi 29 mai 2013

[SINGLéS] John Cale - Ready...For War...7" - [1980]


Depuis quelques jours on semble célébrer à droite et à gauche la Saint John Cale alors j'ai décidé de suivre le mouvement en improvisant un petit post pour un petit single paru en 1980. Petit uniquement par son format 7 pouces parce qu'en l'espace de deux titres Mister Cale m'aurait convaincu qu'il était indispensable si ça n'avait pas déjà été le cas.

Mais reprenons dans l'ordre. John Cale en général et ce single en particulier j'y suis venu par la reprise de Bauhaus de Rosegarden Funeral Of Sores. Bauhaus était grand, leur reprise est magnifique. Pour la performance vocale de Peter Murphy, pour le jeu de guitare atypique de Daniel Ash et pour tout ce qui fait que Bauhaus est encore aujourd'hui un groupe majeur : l'alliance talentueuse d'un post-punk dont ils ont été d'évidence une figure de proue et des influences formidables qu'ils ont su savamment intégrer. Bowie, Cale, Lou Reed, Eno, T-Rex parmi les reprises qui parsèment leur discographie, ça situe d'emblée la sphère dans laquelle on évolue.

Et si reprendre Ziggy Stardust ou Telegram Sam ne relève pas d'un choix très original, il en allait tout autrement de l'idée de choisir la B-Side d'un single presque anecdotique de John Cale. Moins produite, donc plus brute, plus sobre aussi, la version de Cale contient évidemment déjà tout la force du morceau. Je ne peux pas m'empêcher de trouver étrange de reléguer en face B sans jamais le sortir sur un album un tel titre. Mais peu importe, ça le rend plus précieux encore.

Quant à la face A du single, tout aussi importante, elle propose une version studio de Mercenaries. Et si j'aime beaucoup Sabotage/Live paru l'année précédente, j'avoue sans peine que ma préférence va à cette version studio. Moins esbroufe, la guitare plus discrète, elle compense largement par sa sobriété ce qu'elle perd en énergie live : toute en  rage contenue, elle devient plus inquiétante, plus venimeuse. Jusqu'au final où une rafale de batterie remplace finement l'explosion un peu trop démonstrative de la version live.

Un contraste renforcé par la pochette, elle aussi plus inquiétante et sournoise que celle de Sabotage/Live.


A. Mercenaries (Ready For War)
B. Rosegarden Funeral Of Sores


Si vous cherchez un mot de passe, essayez donc downgrade.
Merci aux visiteurs qui laissent une trace de leur passage.

Till

13 commentaires:

  1. St Glé, priez pour nous.
    Joli, Till !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. St Glé, ma fête votive préférée.

      Supprimer
  2. Ces deux titres apparaissent aussi sur le circus live de 2007.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait mais live, et moi j'aime ces versions studio.

      Supprimer
    2. Et ben moi aussi, na ! :-P

      Ceci dit, je ne connais pas Circus Live donc si une bonne âme veut bien se dévouer... ^_^

      Supprimer
    3. C'est parti, c'est en cours d'upload.

      Supprimer
  3. Au fait j'ai le EP "Animal Justice" (copie numérisée à partir du vinyl) qu'un copain m'avait faite. je vais la mettre sur mon blog pour poursuivre...la St John Cale...avant le Big Jeu.

    RépondreSupprimer
  4. Hello Till,
    Merci beaucoup, je ne connaissais pas ce maxi qui semble particulièrement savoureux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Jimmy

      C'est moi qui te propose un Cale que tu n'as pas ? Incroyable !

      Supprimer
  5. Super ! J'ignorais l'existence (sans "y") de cet EP.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Arewenotmen?

      Apparemment tu n'étais pas le seul. Comme je le disais dans l'intro c'est la reprise de Rosegarden... par Bauhaus qui m'a amené à ce single.

      Supprimer