jeudi 25 juillet 2013

[SINGLéS] The B-52's - Rock Lobster / 52 Girls 7" [1978]


  

 Ça commence mal. La fête sur la plage tourne au cauchemar quand un convive perd malencontreusement son lobe d'oreille.  On le retrouve vite fait mais c'est définitivement le bordel sur cette plage. Un plongeur se noie dans un tourbillon de bulles et se fait bouffer par un coquillage géant, les sirènes sont des gorgones qui cherchent l'âme frère, les dauphins flippent, les hippocampes se la jouent surfeurs, les nageoires clapotent, sous les applaudissements de coquillages facétieux. Mais c'est bel et bien une langouste qui est responsable de tout ce cirque. Rock Lobster est un des plus joyeux bordels aquatiques qu'il m'ait été donné d'entendre.

A. Rock Lobster
B. 52 Girls

Si vous cherchez un mot de passe, essayez donc downgrade.

Merci aux visiteurs qui laissent une trace de leur passage.
Till

12 commentaires:

  1. Bien vu Till! Je n'ai jamais parlé du premier album des B 52's qui est une réussite et qui contient ce single... c'et un oubli! Je charge pour la compil'.
    à plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La version de l'album est différente de ce single et inversement. Le single est plus court, il n'y a pas la partie finale après le break et le changement de rythme et ses paroles encore plus délirantes.

      Supprimer
  2. Une éternité que je n'avais pas écouté The B-52's... Merci pour la suggestion... j'enchaine sur l'album...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'album en CD (un de mes premiers CD acheté par cher) et je le ressors de temps en temps avec plaisir.

      Supprimer
  3. J'ai réécouté récemment l'album... boudiou, ce que çà rock ! Irrésisitible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord, cet album est un petit miracle.

      PS : j'ai fini les Nuits de Fourvière samedi soir avec Mr Nick Cave : énorme, concert formidable, il est inusable le vieux Nick.

      Supprimer
    2. Ah ben moi, j'ai fini avec la vieille mais toujours sémillante Patti. Ceci après un très beau "Cyrano de Bergerac", un concert de Portal en trio (de la musique de djeunes à plus de 70 ans) et le trio de Keith Jarret... excusez du peu et vivement l'année prochaine, car les nuits sont belles (lorsqu'il n'y pleut pas trop fort) sur "la colline qui prie" !

      Supprimer
    3. Malheureusement j'ai du faire l'impasse sur Patti (arbitrages de couple :-)) mais j'ai fait aussi l'impasse sur plusieurs autres concerts (Archie Shepp, Marc Ribot y los Cubanos, Jarret, le Requiem de Mozart, Woody Allen, Madness, Higelin, Antigone...) C'était un programme de folie cette année.

      Mais je suis allé aussi voir Cyrano, on s'est peut-être croisé / vu finalement. J'y étais le 7 juin. C'est vrai qu'il était bien ce Cyrano.

      Supprimer
  4. Je viens paspeurarement pour les Singles. J'ai tord, c'est bourré de souvenir. En particulier ce B52, ce Rock Lobster. Venu dans ma disco comme les Feelies, Kid Creole... Un coup de fraîcheur dans une période qui devait quand même se refermer sur la fête à la MTV...
    ...Au fait, en me promenant dans les années 80, je me refais le Tainted Love des Soft Cell. Et en voulant écouter la version original, voilà que je tombe sur une cover malade... de ... COIL. Et qui m'a proposé cet album plein de bulles légères, de joie de vivre, hein? Hein...
    Devinez!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien collectionner les singles en version mp3 avec leur pochette originale. Et puis "mon" époque musicale, fin 70's début 80's a vu le déferlement des maxi singles 12" avec 4 ou 5 titres. Il y avait souvent des titres qui ne figuraient pas sur les albums ou dans des versions différentes, alors j'aime bien reconstituer ces EP. La nostalgie est un poison sournois. :-)

      Elle est bien la cover de Coil hein ? Elle dévoile le côté sombre de la chanson qui ne sautait pas aux oreilles à l'écoute de l'original. Gloria Jones semblait plus heureuse mais c'est l'époque qui voulait ça. La version Coil était dédiée aux victimes du Sida (et les recettes des ventes versées à AIDS Fundation).

      Il existe aussi une version par Marylin Manson, je te laisse deviner l'esprit. Et j'ai lu que Gloria Jones l'avait chantée également en duo avec Marc Bolan mais je n'ai jamais entendu cette version

      Supprimer
  5. N'étant pas très new wave à l'époque, ce LP jaune était un des rares disk qui pouvait toruner sur la platine sans grimace..j'entendais du bon ska.. complètement exitant cet album. Après j'ai fait un bon de 10 ans sans rien toucher au milieu..avec "Cosmic thing"... génial.
    Pis ton petit texte est bien roulé... euhhh hippocampes surfeurs.. oh oh c'est pas une vanne sur les Beach Boys ça ?? :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En même temps sur la scène new-yorkaise on ne se posait pas la question de new-wave ou pas. C'était plus no-wave et on faisait ce qu'on voulait.

      Hey ! je soumets les hippocampes surfeurs à Everett pour avoir sont avis :-)

      Supprimer